Portail - Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Thomas Grenon à la tête du Muséum national d'histoire naturelle
 
Aller en bas de page
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bonne Vieille Terre! Index du Forum -> Rendez-vous géologiques -> A voir et revoir: musées, collections et expositions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
fossilis
Ver de Terre!
Geyser pisse-dru

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2010
Messages: 47

MessagePosté le: Mar 21 Déc 2010 - 11:46    Sujet du message: Thomas Grenon à la tête du Muséum national d'histoire naturelle Répondre en citant



Thomas Grenon à la tête du Muséum national d'histoire naturelle

C'est un transfert important entre deux institutions phares de l'Etat : Thomas Grenon, 47 ans, qui dirigeait la Réunion des musées nationaux (RMN), a été nommé, dimanche 19 décembre, par décret du président de la République, directeur général du Muséum national d'histoire naturelle. Il remplace Bertrand-Pierre Galey, qui rejoint la direction du patrimoine au ministère de la culture.

Thomas Grenon a un bon bilan à la tête de la RMN, salué par la Cour des comptes. L'intitulé de cet établissement public du ministère de la culture ne correspond plus à ses activités. Les grands musées, comme le Louvre ou Orsay, jadis sous l'autorité de la RMN, se gèrent tout seuls. La RMN intervient (expositions, catalogues, produits dérivés) auprès d'une vingtaine de musées situés pour la plupart en province. Elle vend les droits de millions de photos d'oeuvres par l'intermédiaire de son agence photo. Elle gère surtout les galeries nationales du Grand Palais, près des Champs-Elysées, où elle produit des expositions. Bref, le public ne voit pas la RMN, mais il est en contact avec elle.

Quand M. Grenon est arrivé, en janvier 2005, l'établissement venait de perdre 50 millions d'euros en dix ans. Aujourd'hui, il dégage 3 millions d'euros de bénéfices. Quelques expositions à succès, au Grand Palais, expliquent en partie ce rétablissement. Les 784 000 entrées pour "Picasso et les maîtres" en 2008 ont généré un bénéfice de 1 million d'euros. L'exposition actuelle, sur Monet "devrait faire 900 000 entrées, avec 80 000 catalogues vendus", affirme M. Grenon, ce qui sera un record. Il a aussi instauré avec "Picasso", et il le refera pour "Monet" fin janvier 2001, des visites la nuit, qui "attirent un autre public".

Thomas Grenon a surtout coupé les branches déficitaires de la RMN, provoquant parfois des tensions avec le personnel. Il a fermé des boutiques qui perdaient beaucoup d'argent, limité les produits dérivés. Il a réduit les effectifs de mille deux cents à mille personnes, et, en 2009, a réuni les services dans un immeuble du quartier de Bercy.

Ce polytechnicien qui a dirigé la Cité des sciences et de l'industrie et a travaillé chez l'assureur Axa, a aussi transformé la RMN en "opérateur culturel" qui gagne des marchés : les expositions du Musée du Luxembourg, à Paris ; la boutique du Centre Pompidou ; les expositions "Monumenta" qui offrent à un artiste la nef du Grand Palais (Kiefer, Serra, Boltanski)... "On a perdu du mauvais chiffre d'affaires et on est en train d'en gagner du bon", commente M. Grenon.

Il laisse donc la maison saine - et le champ libre - à Jean-Paul Cluzel, devenu seul maître à bord de la RMN et du Grand Palais, dont il est le président. La mission de ce dernier est lourde, puisqu'il lui incombe d'unifier cet énorme et prestigieux bâtiment avec ses trois locataires qui s'ignorent : les Galeries nationales, gérées par la RMN ; le Palais de la découverte, qui est un musée des sciences ; et l'immense nef de fer et de verre, qui abrite des événements comme la FIAC ou un concert de Prince. M. Cluzel, 63 ans, ancien patron de Radio France, veut faire du lieu "un palais des arts et des sciences". Des travaux devraient commencer en 2012.

Nommé pour quatre ans à la tête du Muséum d'histoire naturelle, M. Grenon rejoint une prestigieuse institution chargée d'étudier l'homme et son environnement végétal ou animal, à travers plusieurs sites : le Jardin des plantes avec la Grande Galerie de l'évolution et l'Institut de paléontologie, le Musée de l'homme (qui doit rouvrir en 2012), le zoo de Vincennes (lui aussi en rénovation). Le Muséum emploie deux mille personnes dont cinq cents chercheurs. "Je suis un scientifique, j'ai souhaité ce poste, et ma mission sera de donner aux chercheurs les moyens de leur travail", avance le nouveau directeur.

Dans une tribune récente, publiée sur Lemonde.fr, les directeurs des départements du Muséum s'inquiétaient de voir les riches collections (soixante-dix millions d'objets) détournées de leur fonction de recherche pour devenir des objets d'exposition dans les musées. Or M. Grenon vient du monde muséal. Sans doute voudra-t-il convaincre que science et art peuvent cohabiter.

Source : Le Monde, 20.12.10
____________________________________________________
Nuit des Temps - http://www.nuitdestemps.com - Blog Fossilis - http://www.fossilis.fr
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 21 Déc 2010 - 11:46    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Philou29
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2008
Messages: 6 481

MessagePosté le: Mar 21 Déc 2010 - 19:08    Sujet du message: Thomas Grenon à la tête du Muséum national d'histoire naturelle Répondre en citant

Instructif, merci, Fossilis.

Philou
____________________________________________________
Ah, ces gens qui vendent leur âme au diable pour quelques trilobites... qu'ils aillent en enfer !
" Seuls les sots croient que plaisanter c'est ne pas être sérieux."
Revenir en haut
ICQ AIM
Zunyite
Débla Terre!
Dyke rivers

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2008
Messages: 1 607

MessagePosté le: Mer 22 Déc 2010 - 09:21    Sujet du message: Thomas Grenon à la tête du Muséum national d'histoire naturelle Répondre en citant

bonjour

pour moi, justement, le problème est de vouloir gérer un musée de sciences naturelles avec centre de recherche comme un musée d'art contemporain!!!!!!
la plainte ne vient pas tant de l'utilisation d'objets scientifiques pour l'exposition mais de considérer que les objets sont inutiles.............en effet les musées modernes prèfèrent la vritualité des objets pour une présentation plus scènique avec des vidéos, infographie et autres ! Pour le public c'est pas mal temporairement mais quid des minéraux et fossiles? En théorie et , maintenant en pratique, rien à faire : trop de place, difficile à gérer, trop coûteux. Départements de recherches.....pour quoi faire; ça ne rapporte rien!!!!

La tendance actuelle : collections interne des minéraux et fossiles (hors pièces spectaculaires) à la poubelle ! Achat de nouvelles pièces ? aucun intérêt sauf si tape à l'oeil et offertes (exemple de la dernière acquisition: une des pls grosse pépite d'or découverte! intérêt minéralogique: aucun.........historique: aucun (découverte pas ancienne et en milieux industriel).............scientifique: aucun)
Revenir en haut
fossilis
Ver de Terre!
Geyser pisse-dru

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2010
Messages: 47

MessagePosté le: Mer 22 Déc 2010 - 16:03    Sujet du message: Thomas Grenon à la tête du Muséum national d'histoire naturelle Répondre en citant

Le Muséum National d’Histoire Naturelle est riche de plusieurs musées et nombreuses collections. Je ne peux donc pas me permettre un avis personnel pour l’ensemble de son patrimoine que je connais mal, mais quand je regarde l’état de la galerie de paléontologie, je ne peux qu’espérer qu’un nouveau directeur avec un sens poussé de la « muséologie » insuffle un vent de nouveauté et remette en valeur, et en état, une galerie qui se meure doucement depuis le début du 20e siècle.

A l’instar des autres musées nationaux des grandes capitales européennes, le risque est grand que cette réorganisation se fasse au détriment d’importantes collections qui disparaîtront purement et simplement des vitrines afin que ne soient présentées que les pièces « bancables », les dinosaures, au profit de tout autre fossile, poisson, céphalopode, insecte, etc.  Ceci même alors que la conservation des deux en parallèle et du mobilier qui l’accompagne (anciennes vitrines en bois) n’est pas incompatible avec un rajeunissement et une modernisation de l’ensemble pour un rendu plus dynamique sans tomber dans la facilité de l’animatronique et de la borne interactive.

Wait and see !



____________________________________________________
Nuit des Temps - http://www.nuitdestemps.com - Blog Fossilis - http://www.fossilis.fr
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:37    Sujet du message: Thomas Grenon à la tête du Muséum national d'histoire naturelle

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bonne Vieille Terre! Index du Forum -> Rendez-vous géologiques -> A voir et revoir: musées, collections et expositions Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Top 10 | Top 50 | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky

TOUS DROITS RESERVES Bonne Vieille Terre! © 2008-2011 Bonne Vieille Terre!